Une fois n'est pas coutume, je vais réussir à faire un post sur janvier. Si. Peut être même pour sacrifier à la tradition des voeux à tous mes lecteurs virtuels (oui, ca veut dire, ceux qui n'existent pas). Donc voilà, en janvier on se réjouit d'avoir réussi à passer à une nouvelle année...

Ben tiens, c'est qu'il y aurait eu moyen qu'un taré de service mette le doigt sur le bouton rouge de la guerre nucléaire et envoie l'humanité découvrir si le paradis existe vraiment.
Joie, personne ne l'a fait ! Donc on se souhaite un joyeux 2014 et on remet une pièce dans la machine, en espérant que personne ne trouve le bouton rouge cette année encore ;)